Visiter les Cinque Terre : mini-guide de survie pour apprécier la visite

Cinque-Terre-15-5-sur-1-1024x713

Lors de notre road trip en Italie du Nord, nous avons visité les Cinque Terre. Cette région est très prisée des touristes et des Italiens, particulièrement l’été. Et cela peut vite devenir un calvaire. Voici donc un mini-guide de survie pour apprécier sa découverte des Cinque Terre. 

Bon, premier commandement : éviter la période estivale. Cela n’a rien de surprenant… en programmant un voyage en plein mois d’août, on savait qu’on ne serait pas tout seul. Mais on n’était loin d’imaginer une telle cohue. Dans les transports, dans les villages, sur la plage… il y avait du monde partout ! 

Il est donc préférable, si vous le pouvez, de programmer votre voyage hors saison. Si ce n’est pas le cas, il faudra vous lever tôt, pour apprécier la tranquillité des Cinque Terre. Des trains pour les cinq villages partent dès 4h du matin. Il faut savoir que le monde commence à arriver dans les villages aux alentours de 9h, 9h30. 

Pour rappel, les Cinque Terre sont composées de cinq villages : Riomaggiore, Manarola, Corniglia, Vernazza, et Monterosso al Mare. 

 

Cinque-Terre-9-5-sur-1-1024x603

Les Cinque Terre en train 

Nous avons choisi de visiter les cinq villages en train. Nous avons alors pris le pass à la journée. Les prix sont plutôt abordables. 7,50 euros par personne, et vous pouvez faire autant d’aller-retour que vous le souhaitez. Cette carte donne également accès aux chemins de randonnées qui relient les villages. Mais attention, ils ne sont pas tous ouverts aux marcheurs. Il est conseillé de se renseigner auprès de l’office de tourisme des Cinque Terres, présent dans toutes les gares. 

Des trains circulent toutes les 15 ou 30 minutes (horaires plutôt approximatifs), et jusqu’à minuit, ce qui vous laisse même la possibilité de découvrir les villages de nuit. 

Les Cinque Terre en bateau 

Vous pouvez également décider de rallier les différents villages par la mer. Des ferrys font la navette tout au long de la journée, mais les horaires sont moins amples que pour les trains. Le premier ferry part à 9h, et le dernier retour a lieu aux environs de 19h30. Les tarifs sont aussi plus élevés que pour le train. 

Des compagnies privées proposent également des excursions en bateau de plusieurs heures, pour voir les Cinque Terre, mais aussi s’arrêter dans des criques, se baigner, etc… Cela peut être une bonne alternative pour voir les villages autrement. Mais les tarifs sont aussi beaucoup plus élevés. 

 

Cinque-Terre-1-5-sur-1-1024x683

Particularité des cinq villages ? 

Durant tout notre séjour (3 jours), nous avons logé à La Spezia, une ville portuaire située au sud des Cinque Terre. Elle permet de visiter les villages aussi bien par le train que le bateau, et est assez animée avec des magasins, des restaurants ou des bars. 

Le premier village à proximité est Riomaggiore. Il possède quelques boutiques et quelques restaurants, mais reste assez authentique. Une petite crique est accessible, mais ce sont des gros galets. Il est donc préférable d’avoir des chaussures qui vont dans l’eau, pour en profiter pleinement. Vient ensuite Manarola, qui propose elle aussi des coins de baignades mais vous devrez poser votre serviette à même le rocher. 

 

Cinque-Terre-11-5-sur-1-683x1024
Riomaggiore
Cinque-Terre-12-5-sur-1-683x1024
Petite crique de galets à Riomaggiore
Cinque-Terre-16-5-sur-1-782x1024
Point de vue sur Manarola

 

Corniglia est le plus typique (celui que l’on a préféré), et il se mérite. Une petite montée d’escaliers vous attend à la descente du train. Elle se fait bien. Mais pour les plus feignants, un bus est proposé à la sortie de la gare (gratuit avec le pass Cinque Terre). Arrivé tout en haut du village, vous trouverez des rues étroites et charmantes, des restaurants, des glaciers et des boutiques souvenirs. Attention, ce village n’est pas accessible en bateau. 

Cinque-Terre-24-5-sur-1-709x1024
Dans les rues de Corniglia
Cinque-Terre-21-5-sur-1-632x1024
Corniglia et ses ruelles étroites

 

Vernazza et Monterosso al Mare clôturent la marche. Le premier propose un véritable paysage de carte postale, à condition de monter un peu dans les hauteurs. Autrement, vous y trouverez là aussi des restaurants et boutiques souvenirs, ainsi qu’un accès à la baignade (très prisé, et noir de monde en été). 

 

Cinque-Terre-25-5-sur-1-1024x683
Vue sur Vernazza

 

Monterosso al Mare est le plus prisé, car balnéaire. Une grande plage permet aux visiteurs de se baigner, à condition de payer un transat et un parasol. En effet, toute la plage est « privée ». Pour pouvoir poser sa serviette, il faut obligatoirement payer. Et pour pouvoir payer, il faut s’y prendre à l’avance ! Les transats sont très rapidement réservés. Nous avons dû réserver la veille pour le lendemain, pour être sûr d’avoir une place. 

Bilan 

Les Cinque Terre n’est pas l’endroit au monde que nous avons le plus préféré, mais c’est en grande partie due à la foule. Lorsque nous y étions, l’Italie était touchée par une canicule. Cela nous a grandement freiné pour visiter en long, en large et en travers les villages, ou encore faire des randonnées.  Malgré tout, cela reste une région à voir. Les villages, bien qu’il n’y ait pas dix milles choses à y faire, sont très mignons et pittoresques. 

 

Cinque-Terre-20-5-sur-1-1024x683
Manarola et son eau turquoise
Cinque-Terre-18-5-sur-1-1024x809
Les maisons de Manarola

Comptez moins d’une semaine sur place, pour tout visiter. Les Cinque Terre se font en effet assez rapidement. Pour infos, nous avons visité les 5 villages en une journée. Après libre à vous de prendre votre temps. Globalement, 4-5 jours c’est suffisant. 

Idée de logement : nous avons dormi au Cinque Terre Behind à La Spezia, réservé sur hotel.com. Un hôtel très bien situé, à 5 minutes à pieds de la gare et du centre-ville. 

 

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.