Vacances annulées ou reportées : les modalités pour se faire rembourser

wing-221526_1280-1024x683

Comme beaucoup de personnes, nous nous retrouvons obligés de reporter nos vacances prévues cet été, à l’étranger. Plusieurs propositions de remboursement sont alors proposées aux voyageurs, selon le type de voyage qu’ils avaient prévu. On fait le point…

En raison du coronavirus, les voyages à l’étranger devraient être proscrits cet été pour les Français. Pour le moment, le gouvernement n’a pas statué sur la question, mais a simplement annoncé la fermeture des frontières hors UE « jusqu’à nouvel ordre ». Concernant les voyages en Europe donc, c’est le grand flou. 

En attendant, les compagnies aériennes et agences de voyage ne prennent pas de risque, et annoncent d’ores et déjà des mesures d’annulation. Toutefois, elles ne proposent pas automatiquement un remboursement. Plusieurs options s’offrent alors aux voyageurs.

En cas de vol annulé 

Selon la législation, en cas de vol annulé, les compagnies sont obligées de rembourser ce vol. Mais face à l’inquiétude liée au Covid-19 et aux conséquences économiques, les compagnies aériennes préfèrent proposer des avoirs. 

Ces avoirs ne sont pas encadrés par la loi. Conséquence, les compagnies font comme elles veulent, et adaptent l’offre selon leur bon vouloir. Généralement, ces avoirs sont valables un an, voire 18 mois. Certaines compagnies proposent également le remboursement de cet avoir s’il n’a pas été utilisé à l’issue de la période indiquée. Les voyageurs sont alors invités à bien se renseigner, car les modalités de l’avoir varient selon les compagnies. Ils peuvent également insister pour être remboursés dans l’immédiat, si leur vol est annulé. 

Annuler son voyage « à forfait » 

Les voyages à forfait sont proposés par les tours-opérateurs ou les agences de voyage, et concernent généralement des offres du type « vol + hôtel ». Contrairement au vol sec, ces séjours-là sont encadrés par une ordonnance prise le 25 mars 2020 pour gérer la crise. Le gouvernement autorise les agences de voyage à proposer des avoirs, au lieu des remboursements, elles seraient dans l’incapacité de rembourser tout le monde. Pour le client, la démarche est toutefois plus sécurisée. En effet, les agences ou tour-opérateur ont une assurance, qui permettra de rembourser les clients en cas de faillite.  

L’avoir proposé est valable 18 mois. Au bout de ces 18 mois, si l’avoir n’a pas été utilisé, il sera remboursé. Les agences de voyage doivent par ailleurs proposer à leurs clients un voyage similaire, et au même prix, dans les trois mois après la date initiale de leur voyage.

Annuler son hébergement 

Il n’y a pas de règlementation précise, concernant les hébergements. Toutefois, si vous aviez réservé sur des plateformes, type Booking ou Expédia, la démarche s’avère assez simple. Elles se sont rapidement adaptées, et proposent généralement automatiquement un remboursement. Dans tous les cas, les voyageurs sont invités à prendre contact soit avec la plateforme, soit avec l’hôtel ou le particulier qui loue son bien directement.

À noter que quelque soit le moyen de paiement, le remboursement se fera dans la monnaie dans laquelle le voyageur a payé. Les chèques vacances par exemple seront restitués.

 

Please follow and like us:

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)