Tomber amoureux du Québec en quelques jours !

MAURICIE-au-bout-de-la-terre

« Vous allez tomber amoureux du Québec ! » Cette phrase, on l’a beaucoup entendue avant de partir, et forcément … on valide ! On va vous dire pourquoi…

Pour être honnête, le Canada n’était pas sur la liste de nos destinations prioritaires. Mais il a fallu que des amis s’installent à Montréal, pour qu’on se laisse tenter ! Comme d’habitude, il était impossible pour nous de rester au même endroit. Nous en avons donc profité pour faire un petit road trip de deux semaines dans la région de Québec. Chaque petit kilomètre parcouru nous faisait tomber amoureux de la région, de ses habitants, du Canada.

Itinéraire :

Montréal > Québec > Tadoussac > Saguenay > Grand-Mère > Ottawa (Ontario) > Montréal

Oui, en deux semaines, on a pas mal bougé. Pour ce faire, rien de mieux que de louer une voiture. Nous sommes partis fin juin, les prix n’étaient donc pas très élevés. En plein été, les tarifs sont probablement plus chers. Nous avons réservé sur Europcar, la voiture la moins chère du site, et l’avons récupérée à notre départ de Montréal pour Québec.

Il faut savoir que pour se garer à Montréal, Ottawa ou encore Québec, c’est très compliqué. C’est pour cela que nous avons bien fait attention qu’il y ait un parking, en réservant le logement à Québec. De plus, dans les villes mêmes, pas besoin de voiture. Les transports en commun sont assez faciles d’utilisation.

Concernant les logements, nous ne sommes passés que par AirBnb pour nos réservations ; les tarifs étant beaucoup moins élevés ! Contrairement à l’Asie où vous n’êtes pas forcément obligés de réserver votre logement à l’avance, là nous avons préféré tout réserver avant le départ.

  • Québec > Tadoussac > Saguenay > Grand-Mère

Pas de grande originalité concernant l’itinéraire. Nous avons ciblé les « incontournables ». Après deux jours à Montréal, direction Québec pour découvrir le « vieux Québec » le temps d’une journée, et le Parc Jacques Cartier, situé à une demi-heure de la ville. C’est d’ailleurs notre gros coup de cœur de ce voyage.

.

QUEBEC-au-bout-de-la-terre
Château de Frontenac – Québec

.

JACQUES-CARTIER-au-bout-de-la-terre
Parc Jacques Cartier

.

Les parcs nationaux sont bien évidemment immanquables au Canada. Pas besoin forcément d’être un randonneur confirmé, des petits sentiers sont proposés pour les moins sportifs !

Direction ensuite Tadoussac, connue pour ses baleines ! Pour information, nous n’avons pas dormis à Tadoussac même mais à Baie Ste Catherine. Les tarifs sont un peu moins élevés, et il y a plus de choix d’hébergements. Aux alentours de Baie Ste Catherine, il y a également des petits villages à découvrir comme Baie-des-rochers ou Port au Persil. Concernant l’excursion pour aller observer les baleines, nous sommes passés par notre gîte. Nous avons réservé une excursion sur un zodiac pour environ 80 euros / personne.

.

tadoussac-au-bout-de-la-terre
Observation des baleines à Tadoussac

.

Après deux jours passés dans les coins de Tadoussac, direction le parc national du fjord de Saguenay. Au programme : petite randonnée sur le « sentier de la statue », secteur de la Baie-Eternité. Là aussi, nous resterons que deux jours dans ce secteur avant de se diriger à Grand-Mère, et au parc de la Mauricie (c’est la plus longue distance en voiture que nous avons eu au Québec, soit à peu près 3h30 de route).

  • Grand-Mère > Ottawa > Montréal

A Grand-mère, le principal centre d’intérêt est le parc national de la Mauricie. Il se fait très bien en une journée, mais pour les amoureux de la randonnée, deux jours vous combleront entièrement. De notre côté, nous y avons passé une journée (canoë et randonnée). Après une journée et demie passée à Grand-Mère, il était temps pour nous de « retrouver la civilisation ».

Direction donc Ottawa. Changement de région, pour le coup, puisque nous quittions Québec pour l’Ontario, et entrions dans une partie anglophone du Canada. Nous avons alors découvert une ville plus « américanisée » que ce que nous avions pu voir auparavant. C’était d’ailleurs très intéressant de voir les contrastes entre les deux régions.

.

OTTAWA-au-bout-de-la-terre
Parlement d’Ottawa

.

MONTREAL-au-bout-de-la-terre
Belvédère de Montréal

.

  • Bilan

Ottawa aura été notre dernière étape avant de retrouver Montréal. Si ce n’est la ville de Québec où nous avons été un peu déçus, tout le reste nous a enchantés. Alors que nous craignions au départ de passer notre temps dans la voiture, nous avons finalement été comblés. Les paysages canadiens sont absolument magnifiques, et l’avantage d’être en voiture, c’est que vous pouvez vous arrêter quand vous voulez, où vous voulez ! Et en plus, nous n’avons pas dépensé tout notre argent dans l’essence (on a du faire trois pleins en tout, en comptant celui qui est obligatoire lorsque vous rendez la voiture !).

Nous ne pouvons que vous conseiller de visiter les grandes villes, comme Montréal, Québec ou Ottawa, mais ce qui vaut vraiment le coup, ce sont les parcs nationaux. D’ailleurs, bonne nouvelle ! L’entrée des parcs nationaux du Canada sont gratuits en 2017, pour fêter les 150 ans de la Confédération canadienne !

 

 

 

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Enjoy this blog? Please spread the word :)