Le Japon, entre modernité et tradition

Osaka-p1-50-1-sur-1-1024x683

Nous voilà rentrés en France depuis bientôt trois semaines, et c’est l’heure pour nous de faire le bilan. Mais surtout de vous raconter notre séjour au Japon, pays surprenant, qui flirte sans cesse entre modernité et tradition.  On peut déjà vous dire qu’on rêve d’y retourner …

Nous sommes partis trois semaines, et ces trois semaines sont passées à toute vitesse. Entre Osaka, Kyoto, Tokyo, en passant par Miyajima et Matsue, nous pensons avoir un bon aperçu du pays, même s’il nous reste encore beaucoup de choses à voir. La première chose qui nous a frappé, c’est la gentillesse et l’accueil des Japonais. Ils sont clairement dans notre top 3 des pays les plus accueillants que nous ayons visités (avec la Thaïlande et le Canada pour le moment). Après 12h d’avion, et un enfant qui a hurlé durant tout le vol, nous attaquions notre séjour avec beaucoup de fatigue. Mais, à peine avions-nous posé un pied à Osaka, que nous étions enchantés. Les Japonais nous ont fait oublier la fatigue en un claquement de doigts, et nous nous sommes sentis tout de suite comme à la maison. Cette gentillesse et cette bienveillance nous ont accompagnés tout au long de notre séjour, et c’est notre plus beau souvenir dans ce pays. 

Notre première ville fut Osaka, une très belle surprise. Troisième plus grande ville du Japon, c’est peut-être celle que nous avons préférée. A taille humaine, elle se visite en très peu de jours, et vous donne un très bel aperçu de la culture nippone. L’ambiance le soir y est aussi très sympa, notamment dans le quartier de Dotombori, le long du canal. Vous y trouverez plein de spécialités culinaires, ou de souvenirs à acheter si vous êtes sur le retour. 

osaka-rez

.

Kyoto fut notre deuxième destination ; une destination qui ne se visite pas en un jour. Nous y sommes restés six jours au total, et nous ne nous sommes pas ennuyés une seconde ! C’est une grande ville, où il y a beaucoup de musées, de sanctuaires ou temples à visiter. C’est surtout le point de départ de deux destinations très ciblées : le sanctuaire Fushimi-Innari et la forêt de bambous. Kyoto est par ailleurs l’exemple parfait d’une ville qui allie tradition et modernité ; tradition pour le quartier de Gion par exemple, et modernité avec la rue Shijo-Dori où se trouvent tous les magasins. En six jours, nous avons eu le temps de sentir le pouls de cette ville, et il faut dire que là aussi, nous nous sommes vite sentis comme chez nous (bon c’était le cas un peu partout au Japon en fait ! )

kyoto-rez

.

Les jours qui ont suivi ont été un peu plus rythmés et « speed ». En l’espace de 48h, nous avons relié Kyoto à Hiroshima en train, pour prendre ensuite un ferry pour Miyajima. Nous avons dormi à Miyajima une nuit, pour ensuite reprendre le ferry pour Hiroshima, visiter le dôme de la paix, puis prendre deux trains pour arriver à Matsue ( rien que de l’écrire, ça me fatigue !). Ce n’était pas, on vous l’accorde, le circuit le plus reposant et simple à réaliser. Mais on ne regrette pas. Miyajima fut une superbe expérience. C’est une petite île au large d’Hiroshima, connue pour son torii rouge dans l’eau et son coucher de soleil. Au programme : calme et sérénité. C’est une île très dynamique la journée avec l’arrivée des touristes (beaucoup de touristes!). Mais une fois qu’ils sont tous repartis, c’est très silencieux. Attention d’ailleurs, les restaurants ferment pour la plupart après le service du midi. Hiroshima fut, pour nous, un incontournable à voir au Japon. Difficile d’occulter cette partie de l’Histoire, et c’est toujours très intéressant de visiter des musées de la sorte, bien que cela ne soit pas très joyeux. 

miya-hiro-rez

.

Matsue fut notre petite déception (vraiment petite), tout simplement car il a plu pendant les trois jours où nous y étions. Et notre hôtel était plutôt mal situé (on ne gagne pas à tous les coups ! ). Par contre, on peut vous l’assurer, les gens sont incroyablement gentils dans cette ville. Pour la petite anecdote, lorsque nous sommes arrivés à la gare, nous avons tenté de trouver notre bus. Un homme est alors venu nous aider et est resté une demi-heure avec nous pour trouver quel bus nous devions prendre. Pour au final, rater notre bus et finir par prendre un taxi. C’était plutôt drôle de voir avec quel acharnement il se démenait pour nous aider ! A-DO-RA-BLES on vous dit ! 

matsue-rez

.

Le voyage s’est terminé par Tokyo, LA ville que nous voulions voir absolument. Nous y sommes restés six jours et comment dire… nous n’avons pas eu le temps de tout voir ! Cette ville est dingue. Il y a trop de choses à voir, trop de bars ou de restaurants à tester, trop de quartiers à visiter ! Mais il y a aussi beaucoup trop de monde dans les rues ! On a rarement autant fait la queue pour aller manger, pisser, prendre un starbucks… et c’était parfois fatiguant. A la fin de la semaine, on était morts ! Mais, c’est clairement une ville à voir, et à revoir parce que vous n’aurez pas tout vu en une fois ! 

tokyo-rez

.

Nous sommes ensuite retournés à Osaka, pour les deux derniers jours de notre périple. C’était chouette de retrouver cette ville à taille humaine pour finir le séjour. Des ramens, un verre de saké et un concert en plein air de J-Pop plus tard, nous nous sommes dirigés lentement vers l’aéroport, avec cette petite boule au ventre. Comme à chaque voyage, le retour est toujours difficile. Alors on prévoit déjà notre prochain voyage… en janvier 2019 probablement. 

NB: Des liens se sont glissés dans l’article, pour plus d’informations sur Osaka, Kyoto et Tokyo. Pour Matsué ou Miyajima, n’hésitez pas à nous envoyer vos questions 😉 

Post navigation

2 thoughts on “Le Japon, entre modernité et tradition”

  • Sûrement un des pays d’Asie que l’on veut absolument faire ! Mais un peu peur en terme de budget !

    • 1 an ago

      Oui, c’est vrai que pour le coup, on est loin des budgets de l’Asie du sud est par exemple 😀 Mais en logeant en auberge de jeunesse ou couchsurfing, ou en sélectionnant ses visites, on peu arriver à faire quelques économies ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)