A la découverte de la « vraie » Djerba

djerba-7-1-sur-1-1024x683

Très souvent, lorsque l’on parle de Djerba, on pense aux hôtels, aux grands resorts « all inclusive » avec piscine, mini-club et buffet à volonté. Et on ignore sa culture, et ses habitants. En quelques heures, nous avons eu un aperçu de ce qu’est le « vrai » Djerba, et nous n’avons pas été déçus !

Nous nous sommes rendus très brièvement sur l’île tunisienne, moins de 48h, mais nous avons eu la chance d’être accompagnés par un guide, qui nous a montré les « pépites » de la destination. Car oui, à Djerba, il y a des choses à faire, à voir, et le tout est accessible assez facilement en taxi, à prix très réduits.

Notre coup de cœur se situe à Erriadh, un petit village rebaptisé Djerbahood. En 2014, le Tunisien Mehdi Ben Cheikh (connu notamment pour l’événement Paris 13ème), a invité des artistes du monde entier pour réaliser des œuvres street-art sur les murs du village. Ils avaient carte blanche. Le résultat est absolument magnifique. Et il est même possible, pour les amateurs, de réaliser la visite du village en segway !

djerba-23-1-sur-1-768x1151
djerba-4-1-sur-1-768x481
djerba-24-1-sur-1-768x475
djerba-18-1-sur-1-768x495

On se rend compte au fil des visites que le street-art occupe en réalité une place très importante sur toute l’île. A Houmt Souk, par exemple, des œuvres sont dispersées ici et là sur les murs de la ville principale de Djerba. Une ville que l’on vous conseille, par ailleurs, de visiter, pour plonger dans le quotidien des Djerbiens.  Juifs et musulmans y cohabitent depuis des dizaines et des dizaines d’années, faisant d’Houmt Souk le reflet d’une île où diversité et tolérance y règnent en maîtres.

Et si vous êtes dans le coin, on vous conseillera de prendre un thé à la menthe ou une brick au café El Fonduk ; un lieu hors du temps (et absolument magnifique !).

djerba-61-1-sur-1-1024x745
djerba-64-1-sur-1-683x1024
djerba-60-1-sur-1-768x512
djerba-51-1-sur-1-768x512

Ceux qui connaissent la destination ne nous contrediront pas : les habitants de Djerba sont parmi les plus accueillants du monde ! Alors oui, certains diront « qu’ils n’ont pas le choix » car l’île ne vit que grâce au tourisme pratiquement. Mais en aucun cas, vous les sentirez forcés d’être aimable avec vous. En tout cas, ce n’est pas le sentiment que nous avons eu. L’unique conseil que l’on pourrait alors vous donner c’est d’aller à la rencontre des habitants, au marché aux poissons d’Houmt Souk, pour acheter votre poisson et le faire griller dans un restaurant de la ville. Ou bien, à Guellala, en allant à la rencontre des artisans potiers.

Direction également à Dar Jilani, pour assister à un atelier peinture avec l’artiste Zerria Jilani, ou prendre un cours de cuisine. Là encore, le lieu est splendide, et devrait même d’ici quelques mois se transformer en maison d’hôte. Une bonne adresse à retenir !

djerba-79-1-sur-1-768x512
djerba-39-1-sur-1-683x1024
djerba-29-1-sur-1-683x1024
djerba-71-1-sur-1-768x512
djerba-41-1-sur-1-768x512
djerba-78-1-sur-1-768x512
djerba-69-1-sur-1-1024x683

Les amateurs de visite pourront également se rendre au musée de Guellala, ou Djerba Explore, qui retrace l’histoire et la culture djerbienne. Ces deux lieux nous en apprennent plus sur la manière dont vivaient (ou vivent encore pour certains) les habitants de l’île, et les traditions sociétales.

Il faut savoir, pour finir, que les voyageurs ne sont plus obligés de réserver dans des hôtels all inclusive pour profiter de Djerba. L’offre s’est élargie. Des maisons d’hôtes ont vu le jour, et de plus en plus d’habitants louent des hébergements sur Airbnb à des prix très raisonnables. Et on ne va pas vous mentir, vous mangerez mille fois mieux dans un restaurant traditionnel, plutôt qu’au buffet de l’hôtel !

Post navigation

One thought on “A la découverte de la « vraie » Djerba”

  • Très bien détaillé beaucoup de choses à voir. Continuer à faire des articles comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)